Quatre siècles d’histoire de la danse en trois heures

Trois heures de spectacle durant lesquelles les parents ont pu apprécier la qualité de l’enseignement de la clique et harmonie.

Trois heures de spectacle durant lesquelles les parents ont pu apprécier la qualité de l’enseignement de la clique et harmonie. (Photo C. L.)

Partager

Le spectacle de l’école de danse de la clique et harmonie d’Aspremont n’a pas dérogé aux habitudes de cette association : faire bien, faire beau, faire danser et surtout faire rêver.

Le spectacle en quelques chiffres : deux séances, vendredi 10 et samedi 11 mai, ont réuni plus de 1 000 spectateurs avec plus de 230 artistes en herbe sur scène qui ont raconté l’histoire de la danse en quatre siècles de musique et d’évolution de la danse.

La technique du spectacle : avec plus d’une trentaine de tableaux joués par 230 élèves, il fallait une organisation quasi militaire pour que tout ce monde se croise, se repose, change de costume et fasse que les uns et les autres ne se trompent pas de tableau : une quarantaine de bénévoles, tels des chefs d’orchestre, chefs de gare ou agents de la circulation, ont, durant les trois heures de spectacle, veillé à ce que les bons costumes aillent sur les bons élèves pour jouer dans les bons tableaux.

Grands-parents supporteurs

Mais le résultat est là et bien là, la soirée s’est déroulée sans accrocs, sans heurts et tout s’est passé dans le feutré… tout au moins pour les spectateurs. Parmi ces spectateurs, il y avait les parents des jeunes élèves, mais surtout les grands-parents, véritables supporteurs, bardés d’appareils photos et de caméras. Quatre siècles d’histoire de la musique s’écoutent, se regardent et parfois donnent le vertige. Les décennies et les années défilent, en passant des irlandaises au charleston, de Béjart aux comédies musicales et du swing au hip-hop. Il y en a pour tous, pour tous les âges et toutes les générations. Mais lorsqu’on trouve un petit manque comme le disco, un cancan du Moulin-Rouge sur des rythmes disco vient mettre le feu à la salle… D’abord surpris puis conquis, le public n’a pu que plébisciter un spectacle haut en couleur, à la sono parfaite et au timing irréprochable.

Quand tous ces artistes sont venus remercier leur public… ils étaient plus de 250 sur scène.

 

C.L

Montage photos effectuer par leurs soins
Montage photos effectuer par leurs soins